Festival de guitare : l’Argentine et le Portugal à l’honneur

...et l’Argentine est arrivée, avec en première partie, un concert étincelant du Duo Astillas. Un père, Efraïn (Cordero), et son fils, Sebastian, vivant chacun sur deux continents et qui se retrouvaient ce soir sur la scène du Minotaure dans la complicité de leurs racines communes retrouvées et leur sensibilité partagée pour les tangos, milongas et chacarenas.
Un jeu d’une rapidité époustouflante, mais aussi l’expression d’une richesse familiale et culturelle. Un public séduit.
Après l’Argentine, l’école classique portugaise portée par le Concordis Guitar Quartet (Eudoro Grade, Rui Martins, Rui Mourinho et João Venda), alliait à la fois la finesse de la maîtrise d’un jeu très académique à la décontraction et la bonne humeur. Le public a aimé !