Festival de guitare : une ouverture toute en émotions

Pour le concert d'ouverture du festival 2015, nous avons accueilli deux groupes fards dans leur style, flamenco et jazz manouche.

Paco de Lucia à l’honneur

C’était hier. En hommage à Paco de Lucia, disparu en février 2014, l’ouverture du Festival International de Guitare faisait place, en première partie, à celui que le ministère de la culture espagnole désignait comme ambassadeur du flamenco dans une tournée mondiale de concerts.

Vendôme a su l’accueillir et Pedro Navarro et ses deux musiciens illuminaient le théâtre du Minotaure avec la brillance du flamenco virtuose et une réelle présence scénique. Le public était ravi.

Photo 11 Navarro
La Canne à Swing

Ce sont deux guitares, une contrebasse, des percussions. Ce sont aussi quatre musiciens tourangeaux (Kevin Goubern, Laurent Blet, Alexandre Voisin et Eric Duverger), issus du monde du jazz manouche et du répertoire de Django Reinhardt, qui nous ont offert en deuxième partie de la soirée d’ouverture du festival, un concert varié dans lequel se mêlaient chansons françaises instrumentales (« La Javanaise », « Je me suis fait tout petit », « Les Copains d’abord », « Le Poinçonneur des Lilas »), et les arrangements raffinés de Kevin Goubern.

Ce sont quatre musiciens dont la route se démarque peu à peu du jazz manouche et dont les compositions singulières dessinent désormais leur nouvelle identité. A suivre…